Devenir Médecin Correspondant du Samu

Photo d'un médecin dans son ambulance

L'accès aux soins urgents en moins de 30 minutes, pour toute la population, fait partie des priorités présidentielles et constitue l'un des engagements du pacte territoire santé.

Il repose notamment sur le recours aux Médecins Correspondants du SAMU. En tant que médecin, devenir MCS peut être pour vous une opportunité pour diversifier votre pratique, maintenir ou développer certaines compétences, ou encore développer votre réseau, principalement avec l'hôpital…

Qu'est-ce qu'un médecin correspondant du SAMU "MCS" ?

Ce médecin formé à l'urgence intervient auprès de la personne – sur demande de la régulation médicale – en avant-poste des services médicaux d'urgence et de réanimation (SMUR), ce qui représente un gain de temps et de chances pour les patients. Il est mobilisé dans des territoires où le délai d'accès à des soins urgents est supérieur à 30 minutes. Ce médecin est formé et équipé en matériels et médicaments spécifiques.

Dans quelles conditions intervient le MCS ?

L'intervention du MCS est obligatoirement déclenchée par le SAMU-Centre 15, de manière simultanée à celle du Service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR).
Il appartient au SAMU-Centre 15 d'apprécier le degré de l'urgence et d'ajuster les moyens les plus adaptés à sa disposition, pour répondre au besoin du patient.
En tant que Médecin correspondant du SAMU vous aurez à prendre en charge le patient dans l'attente de l'arrivée du SMUR, en lien continu et permanent avec le SAMU-Centre 15.

Qui peut devenir MCS ?

Ce dispositif est accessible à tout professionnel médical volontaire, quels que soient son statut et son mode d'exercice, pour répondre aux sollicitations du SAMU dans le cadre de l'aide médicale urgente. L'intéressé doit remplir les conditions de formation et d'intervention définies dans un contrat avec l'agence régionale de santé (ARS) et le centre hospitalier siège du SAMU.
Les médecins remplaçants et les internes titulaires d'une licence de remplacement qui remplissent les conditions de formation et d'intervention des MCS peuvent prendre part au dispositif.

Quels sont les engagements du MCS ? Quels sont les territoires concernés ?

Le Médecin correspondant du SAMU exerce et intervient dans un secteur à plus de 30 minutes d'un accès aux soins urgents (service d'urgences, SMUR ou antenne de SMUR). Pour connaître les territoires concernés, contactez votre référent installation.
Il s'engage à :

  • suivre une formation gratuite (environ 2 jours) chaque année ;
  • signer un contrat avec l'ARS et le centre hospitalier siège du SAMU dont dépend son secteur d'intervention.
    Le contrat définit ses conditions d'intervention et son régime de responsabilité, ainsi que les engagements de l'ensemble des parties.

 

Quelle est la rémunération ?

Une rémunération spécifique est prévue pour l'intervention réalisée, éventuellement pour une astreinte (si le dispositif le prévoit). Dans tous les cas, matériels et médicaments nécessaires sont mis à disposition à titre gracieux.
À noter également que l'indemnisation des journées de formation initiale et continue, s'effectue sur la base d'indemnisation pour perte d'activité communément admise dans le cadre du développement professionnel continu (DPC).

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le guide élaboré par le ministère en charge de la santé.

Pour obtenir des précisions sur les zones concernées, les modalités et les niveaux de rémunération, sur la procédure pour signer un contrat, n'hésitez pas à contacter le référent installation de votre région.